Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans ce blog je parlerai de politique mais aussi de tout ce que j'aime (littérature, musique, sports...). N'hésitez pas à laisser vos commentaires, à partager avec moi et les autres visiteurs de se site vos avis ! ! !

17 May

Ce que nous apprend l'affaire DSK.........

Publié par Araveg

Dominique Strauss-Kahn a été inculpé cette nuit aux Etats-Unis pour agression sexuelle, tentative de viol et séquestration. Une nouvelle qui fait l’effet d’une bombe dans les rangs socialistes.


Si en France les commentateurs politiques et médiatiques sont focalisés sur les conséquences probables de l’inculpation de Dominique Strauss-Kahn sur la primaire socialiste puis l’élection présidentielle de 2012, les dégâts les plus rapides et les plus visibles vont certainement concerner la Grèce, et le FMI. 

Ils sont peu à s’autoriser à l’affirmer si tôt, mais l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn et son inculpation pour «agression sexuelle et tentative de viol» pourraient sans doute mettre un point final à sa candidature. Et ce quelle que soit l’issue de l’enquête américaine.


Les attitudes sont diverses face au scandale DSK : pendant que certains se déchaînent, d'autres appellent à la retenue. Dans le camp des socialistes, on hésite encore sur l'attitude à adopter.

A peine annoncé le séisme de l'arrestation de Dominique Stauss-Kahn, les répliques n'ont pas tardé à se faire ressentir. Les Strauss-kahniens font front, les médias sont en effervescence
L’arrestation et l’inculpation de DSK soulèvent une multitude de questions. Quelles sont les conséquences sur les primaires socialistes? Quelles répercussions cela peut-il avoir sur le fonctionnement du FMI? S’agit-il d’un complot comme certains semblent le croire? Qui est la femme de chambre baptisée Ophelia?
A peine évoqué, le possible retrait de la candidature de Dominique Strauss-Kahn suscite déjà les convoitises des uns et des autres, persuadés que l'absence du ténor socialiste libèrerait un espace et un électorat. Prudent, Jérôme Fourquet, directeur adjoint du département Opinion de l'Ifop, suggère que les conséquences politiques d'une campagne présidentielle sans DSK pourraient être multiples à droite comme à gauche. Et contrairement à ce que prétendent les centristes, rien ne prouve qu'ils seraient les premiers bénéficiaires d'un tel scénario.


Commenter cet article

Archives

À propos

Dans ce blog je parlerai de politique mais aussi de tout ce que j'aime (littérature, musique, sports...). N'hésitez pas à laisser vos commentaires, à partager avec moi et les autres visiteurs de se site vos avis ! ! !